SAUVONS LA BIODIVERSITÉ :

NON AUX PESTICIDES DESTRUCTEURS DU VIVANT !

L’État français est responsable. Soyons nombreux à réclamer #JusticePourLeVivant

EN INTERPELLANT LE GOUVERNEMENT, VOUS SOUTENEZ L’ACTION EN JUSTICE QUE LANCENT NOTRE AFFAIRE À TOUS ET POLLINIS CONTRE L’ÉTAT

… pour avoir mis en place un processus d’autorisation de mise sur le marché qui ne permet pas de contrôler la dangerosité des produits pour la biodiversité.

… pour avoir laissé sur le marché de nombreux pesticides portant atteinte à la biodiversité, tout en ayant conscience de leur dangerosité.

… pour avoir maintenu sciemment une situation conduisant à l’effondrement de la biodiversité en cours.

ICON_marteau_200x200px

IL S’AGIT DE LA PREMIÈRE ACTION EN JUSTICE EN CARENCE FAUTIVE AU MONDE CONTRE UN ÉTAT POUR SON INACTION FACE À L’EFFONDREMENT DE LA BIODIVERSITÉ.

Ce que nous demandons

1
Faire reconnaître la responsabilité de l’État français et sa carence dans la
protection de la biodiversité.

2
Que l’État mette tout en œuvre pour réparer le préjudice causé par son inaction.

3
La révision du processus de mise sur le marché des pesticides responsables de la destruction de la biodiversité.


Apportez votre soutien à notre action en interpellant le gouvernement sur les réseaux sociaux.
 

EN SAVOIR PLUS SUR L'EFFET DES PESTICIDES SUR LA BIODIVERSITÉ
EN SAVOIR PLUS SUR LES ENGAGEMENTS NON TENUS DU GOUVERNEMENT

 


LES PESTICIDES ET LA BIODIVERSITÉ

L’équilibre des écosystèmes et de nos sociétés humaines dépend de la biodiversité.

IMG01_terre_1280

Notre modèle agricole joue un rôle central dans l’effondrement de la biodiversité mondiale.

Depuis 70 ans, les politiques publiques favorisent un modèle de monocultures intensives et industrialisées et un recours massif aux pesticides de synthèse.

IMG02_tracteur_1280

Les pesticides sont omniprésents dans l’environnement et s’accumulent dans les organismes vivants, l’eau, l’air et la terre.

IMG03_ecosysteme_1280

Avec des dommages considérables sur la biodiversité, la santé humaine et toute la chaîne alimentaire…

IMG04_insectes01_1280

Privés de leur source de nourriture ou intoxiqués par celle-ci, de nombreux êtres vivants sont impactés.

IMG05_animaux_1280

L’EXPOSITION AUX PESTICIDES A UN EFFET SUR LA SANTÉ HUMAINE

IMG06_sante_1280

 


Pourtant l’État aurait pu agir

L’État français s’est engagé à protéger la biodiversité et à réduire l’usage des pesticides

ICON_france_100x100px
Engagements nationaux pour protéger la biodiversité

  • Charte de l’environnement (2004)
  • Stratégie nationale pour la biodiversité (2011-2020)
  • Loi pour la reconquête de la biodiversité (2016)
  • Code de la santé publique, code de l’environnement et code rural

ICON_terre_100x100px
Engagements internationaux pour protéger la biodiversité

  • Convention pour la diversité biologique de Rio (1992)
  • Objectifs d’Aichi (2010)

ICON_pesticides_100x100px
Engagements pour réduire l’usage des pesticides

  • Plan Ecophyto I (2009-2018)
  • Plan Ecophyto II PUIS II+(2015-2025)
  • L’ANSES, une autorité dédiée aux évaluations et autorisations

Néanmoins, rares sont les PRODUITS dont la mise sur le marché est refusée CAR L’éVALUATION DES PESTICIDES EST PROFONDéMENT LACUNAIRE.


ICON_croixRouge_100x100pxLes effets chroniques ne sont pas systématiquement testés.


ICON_croixRouge_100x100pxPlusieurs effets sublétaux pourtant responsables de l’effondrement des populations ne sont pas pris en compte.


ICON_croixRouge_100x100pxLes effets sur plusieurs espèces sont totalement ignorés et les espèces prises en compte sont traitées par catégorie sans tenir compte des spécificités de certaines.


ICON_croixRouge_100x100pxLes mélanges entre les différents produits, dits effets cocktails, ne sont pas pris en compte.


ICON_croixRouge_100x100pxLes effets et les niveaux de contamination réels ne font pas l’objet de suivis adaptés sur le terrain.


ICON_croixRouge_100x100pxLes autorisations, difficilement révocables, sont délivrées pour des durées trop longues avant même que l’industrie n’ait fourni toutes les données pertinentes.


ICON_croixRouge_100x100pxLe double rôle de l’ANSES, qui autorise les produits et les évalue, pose la question de son indépendance vis-à-vis de l’industrie.

Il est temps de demander au gouvernement de rendre des comptes et d’agir. Apportez votre soutien à notre action en interpellant le gouvernement sur les réseaux sociaux.